Le séjour de rupture transforme

Bulle d’oxygène ou coin de ciel bleu dans un ciel orageux, cette mesure est particulièrement appréciée par les participant·e·s et leurs parents qui ressentent une certaine anxiété à l’idée de la séparation.

Elle est organisée sous la forme de modules répartis sur quatre mois.

Une mesure ambulatoire
À travers une pluralité d’activités, les jeunes sont amenés à prendre de la distance avec leurs difficultés et à développer de nouvelles compétences, à la fois comportementales et sociales. Cette offre répond à de vrais besoins lorsque l’adolescent·e·s se trouve dans une phase intermédiaire, en échec dans son parcours et incertain sur son devenir.

En 2019, le Programme Oxygène a accueilli huit garçons et filles. Leurs récits de vie et leurs problématiques assez différents ont amené une certaine disparité dans le groupe. Les participant·e·s ont été réunis à neuf reprises, sur une période allant d’un à six jours. Certain·e·s ont été plus enclin·e·s à se saisir des outils proposés que d’autres, qui se sont senti·e·s fragilisé·e·s lorsque nous les poussions à laisser tomber les masques. Temps fort important, le camp qui clôture le programme s’est déroulé en France, dans le département de l’Allier, du même nom que la rivière qui le traverse, réputée pour être un des derniers grands cours d’eau sauvages d’Europe. La descente en canoë, avec nourriture et bagages, ainsi que la vie communautaire en nature ont mis les acquis à rude épreuve et révélé des fragilités restées cachées. La plupart des jeunes en sont ressorti·e·s renforcé·e·s et prêt·e·s à poursuivre un travail plus en profondeur.

Extrait du rapport d’activité 2019

 

 

AUTRES ARTICLES SUR LES PROGRAMMES DE LA FONTANELLE

 

 

Retour aux publications