«J’avais déjà raté plein de choses et j’avais plus vraiment confiance, j’voulais plus bouger de chez moi. Quand mes parents m’ont parlé de l’aventure en Norvège, ça m’a quand même donné envie.

 

C’était l’occasion de montrer aux copains que j’étais capable de faire un truc incroyable. Vivre dehors et se déplacer à vélo pendant quatre semaines, ça a été dur, mais je l’ai fait. J’avais mal partout, les autres, fallait les supporter et j’ai craqué plusieurs fois. Mais au final, réussir à surmonter tous ces moments difficiles m’a rendu plus fort.»

 

 

Favoriser des prises de conscience et aider des garçons et des filles en panne à se mobiliser pour se remettre en marche, c’est l’objectif visé par l’Aventure éducative, qui a la forme d’un voyage dans un pays éloigné. À travers cette expérience d’une grande intensité, les jeunes sont poussés à se décentrer de leurs propres besoins et à coordonner leurs efforts pour fonctionner ensemble. Car pour la plupart, le collectif n’a pas de sens. Tantôt surinvestis et placés au cœur de l’attention familiale, tantôt rejetés quand ils ne satisfont pas les attentes de leurs proches, ils sont ballotés entre un sentiment de toute-puissance et une sensation d’inutilité. Leur perception est renforcée par une société d’hyper-consommation ou l’immédiateté est la règle. En les confrontant aux réalités de la nature, nous les poussons à se décentrer, à intégrer que tout n’est pas instantané et leur apprenons à gérer des frustrations.

2018, c'est 5 séjours de rupture, en Norvège, en Corse et au Maroc | 1400 km parcourus à pied, à vélo ou en canoë | 92 nuits à dormir à la belle étoile


Extrait du rapport d'activité 2018

Retour aux publications