Killian*, 16 ans, de Genève, depuis deux mois à La Fontanelle

Ici, il y a des hauts et des bas, mais en général, on s’entend tous bien. Si on fait quelque chose de travers, ça pénalise tout le monde. On essaie donc d’être solidaire « Un pour tous, tous pour un ».

On travaille en équipe tout en travaillant chacun pour soi, en vue de son placement. J’ai beaucoup appris, mais je suis pressé de partir, d’avancer! Je remarque que l’école me manque.

Un foyer mixte? C’est que les filles ne réagissent pas comme nous. Elles retiennent beaucoup les choses tandis que nous, on joue cartes sur table. Par contre, ça apporterait une autre dynamique, on se tiendrait peut-être plus tranquille.

* Prénom d'emprunt

 

AUTRES TEMOIGNAGES A DECOUVRIR:

 

Retour aux publications